AccueilEmploiHypothyroïdie : la prise en charge du stress guérit la maladie

Hypothyroïdie : la prise en charge du stress guérit la maladie

Lorsque la thyroïde devient moins performante, le corps en subit les conséquences. Parmi les causes pouvant affecter la performance de cette glande figure le stress. Il faut prendre en charge ce bouleversement pour rétablir l’ordre hormonal.

Une alimentation saine pour combattre le stress et l’hypothyroïdie

La santé se trouve dans l’assiette. Il suffit parfois d’améliorer les habitudes alimentaires pour jouir d’une meilleure forme. Les personnes stressées ont intérêt à boire suffisamment d’eau. Elles doivent également fournir plus de vitamines et d’antioxydants à leur organisme. Les fruits sont à prioriser dans le régime. L’avocat est particulièrement conseillé pour sa teneur en acides gras bénéfiques pour les nerfs.
Pour faire le plein d’oméga 3 et de vitamines B, le saumon devrait aussi figurer au menu.
Les molécules B5, B9 et B12 sont efficaces pour combattre naturellement la fatigue. Les légumes sont recommandés, surtout l’épinard. Ce dernier stimule la production de dopamine, l’hormone du bonheur.
L’ail est à consommer au quotidien pour sa teneur en sélénium. Il renforce les défenses immunitaires. Cet hypotenseur biologique prévient aussi les différentes pathologies notamment la cholestérolémie.
Tous les aliments contenant de l’iode sont conseillés. En effet, l’hypothyroïdie survient souvent à cause de la carence en iode.

Des techniques de respiration qui font du bien à l’organisme

Le stress se définit comme une sensation d’être dépassé par la situation. Ce trouble se résout avec une meilleure oxygénation du corps. Différentes méthodes sont proposées par les spécialistes pour mieux s’oxygéner et calmer son stress. Parfois, il suffit d’inspirer profondément puis de retenir son souffle pendant 12 secondes. L’expiration doit ensuite se faire très lentement. Cette technique simple fait beaucoup de bien à l’organisme.
Une respiration ventrale devrait aussi régler le dysfonctionnement thyroïdien et d’autres problèmes. En effet, la base des poumons est beaucoup plus large que la partie supérieure. Il faut mobiliser le diaphragme pour pouvoir en profiter pleinement. Le yoga et la sophrologie sont également des solutions à essayer. Si vous avez du mal à gérer l’anxiété et le stress, pour une meilleure oxygénation de l’organisme, vous pouvez suivre des cours de relaxation.

Recourir aux médecines douces pour mieux gérer les tensions

Outre la sophrologie et les solutions proposées sur Hypothyroidie.eu, pour gérer le stress et traiter l’hypothyroïdie, il est possible d’essayer les médecines alternatives suivantes.
La phytothérapie se trouve en tête de liste. Pour gérer l’anxiété, cette discipline conseille les plantes telles que la camomille et la citronnelle pour leurs vertus apaisantes.
L’aromathérapie constitue une autre option à essayer. À la place des infusions et les tisanes, le patient utilise directement des huiles essentielles. Pour les personnes agitées, l’extrait d’ylang-ylang est recommandé, tout comme la marjolaine. Celles qui ont l’impression d’être submergées par l’angoisse peuvent essayer la bergamote ou le bois de santal. La lavande vient à bout d’une fatigue intellectuelle intense.
L’homéopathie peut être adoptée à titre préventif pour moins déprimer. Il est aussi possible d’essayer l’acupuncture. Elle aide à mieux se sentir. Les aiguilles placées sur des points précis du dos pendant quelques minutes détendent. Elles stimulent directement la thyroïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench