HomeEmploiComment se spécialiser dans les métiers de documentation ?

Comment se spécialiser dans les métiers de documentation ?

Les métiers tournant autour de la documentation regroupent les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires. Ces métiers consistent principalement à traiter des informations et les classer dans les archives. D’un autre côté, ils doivent également répondre aux demandes d’informations venant des gens. Les métiers de documentation nécessitent des études spécialisées et que l’on va découvrir par la suite.

Obtenir un Diplôme Universitaire de Technologie

Pour se spécialiser dans le métier de documentaliste, il faudra en premier lieu obtenir un DUT ou Diplôme Universitaire de Technologie. Le cursus durera deux ans et il s’agit d’une préparation pour apprendre les bases de la profession. On retrouve ce cursus auprès de 13 départements IUT situés à Nancy et Grenoble.
Dans les 17 départements IUT menant au même diplôme, les élèves seront plutôt formés dans les métiers tournant autour des livres, comme les libraires, les éditeurs, les bibliothécaires et même les professionnels des musées et du patrimoine. Les cours qui seront appliqués dans ces études seront axés sur la culture générale et numérique, mais il y aura également des stages de découverte pour plonger directement dans les bases du travail.

La licence et le master

Après l’obtention du DUT, il est conseillé de continuer une formation en licence et en master. La licence pour les métiers de l’information formera les étudiants dans le but de se spécialiser dans la gestion des informations, en manipulant la documentation et les archives. Pour une licence autour des métiers du livre, on retrouve plusieurs universités spécialisées à Lille 3 et à Grenoble.
Après 5 années d’études, c’est le master généraliste qui sera visé. À Caen-Normandie, l’université propose une professionnalisation dans les métiers des bibliothèques. À Aix-en-Provence, on retrouvera la professionnalisation dans les métiers de l’histoire et de l’humanité ainsi que le travail d’archiviste et de bibliothécaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *