Éduquer ses enfants avec bienveillance – 4 conseils

L’éducation de vos enfants ne s’improvise pas. L’école se charge d’une partie. Mais l’essentiel reste tout de même de votre ressort. En tant que parent, vous souhaitez le meilleur pour votre enfant. Afin de l’aider à réussir, voici quelques conseils pour vous aider à l’éduquer avec bienveillance. Force est de constater, en effet, que crier ne vous permet pas pour autant de faire preuve d’autorité.

1. Ne soyez pas simplement une police à la maison

Pour une discipline positive et plus efficace, ne vous contentez pas de jouer la police à la maison. Pour que votre enfant ait du respect à votre égard, vous devez tisser des liens avec lui. Et le sang ne fait pas tout. Vous devez passer du temps avec lui, jouer et vous amuser.
Certes, vous avez des obligations, des courses et des corvées à faire. Mais seulement 5 minutes par jour suffisent amplement pour créer des liens et des sentiments forts entre vous. Veillez à ne pas vous laisser distraire par la télé, votre Smartphone, etc. Consacrez-lui du temps.

2. Récompensez les efforts de votre enfant

C’est presque instinctif de gronder les enfants quand ils font des bêtises. Mais ils peuvent aussi faire des choses bien. Pour les éduquer avec bienveillance et instaurer une meilleure ambiance à la maison, pensez également à récompenser les efforts de votre petit.
Faites-lui comprendre que quand il fait quelque chose de bien, des récompenses peuvent lui être données. Ce qui l’incitera à arrêter les bêtises beaucoup plus rapidement que si vous l’aviez puni. Et cela vous évite aussi de jouer le mauvais rôle à chaque fois. Pour le développement et l’éducation de vos enfants, pour qu’ils réussissent aussi dans leurs études, pensez à leur choisir une école prônant l’éducation avec bienveillance. La Jonchère fait partie de ces établissements qui adhèrent à ce concept. Sur ce lien, vous pouvez inscrire votre enfant chez La Jonchère. Si vous n’avez pas pu y inscrire votre enfant, leur blog vous propose des conseils pour adopter les méthodes de communication bienveillante.

3. Soyez clair, net et précis

Soyez clair avec votre enfant. Instaurez des règles à la maison. C’est un fait ! Vos chères petites têtes blondes n’aiment pas les approximations. Si vous attendez de lui qu’il se lève à une heure et qu’il se couche à une heure précise, créez un emploi du temps à afficher à la maison. Si vous avez des listes de corvées à lui faire faire, encore une fois soyez précis et clair.
Les écrits restent. Il vous sera plus facile de vous faire respecter si vous avez des preuves des engagements de vos enfants. Convenez de son emploi du temps et des règles de la maison ensemble. Ne vous contentez pas de simplement énoncer les règlements de la maison. Expliquez-lui pourquoi c’est important.

4. Soyez créatif

Vos enfants peuvent être turbulents, faire quelques bêtises et avoir des caprices. C’est de leur âge. Mais vous pouvez être plus créatifs qu’eux. Quand vous n’arrivez pas à gérer les tensions et que les crises durent des minutes, détournez simplement leur attention. Vous pouvez changer de sujet, lui proposer un jeu ou simplement l’inciter à faire une activité pour le détendre.
En négociant, vous pouvez tous les deux trouver votre compte. Et cela ne veut pas dire céder à ses caprices ou en faire un enfant tyran. Il s’agit de vous mettre à la place de vos enfants et d’essayer de les comprendre pour mieux les contrôler sans avoir à hausser le ton.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *